18-07-2023 Environnement

La végèterie réduit la facture des déchetteries en recyclant les déchets verts

Avec la végèterie, le recyclage des déchets verts permet de réaliser des économies tout en proposant des ressources pour jardiner.

Paragraphes
Ckeditor

En France, 17 millions de m3 de déchets d'origine végétale sont jetés (1), entraînant un coût de traitement important pour les déchetteries souvent engorgées. Grâce au concept de la végèterie, le recyclage des déchets verts permet de réaliser de sérieuses économies tout en proposant du compost ou du paillage gratuitement. Une initiative encore peu répandue, qui peut grandement faciliter la vie des collectivités et des professionnels du paysage qui doivent gérer les déchets issus de leur activité.


Une initiative végétale qui répond à plusieurs enjeux

Si le concept de la végèterie est encore relativement nouveau, on en voit fleurir de plus en plus sur les territoires, avec une nette accélération ces dernières années. Dans le sud de la Vendée, par exemple, le recyclage des déchets verts est une affaire très sérieuse : pas moins de quatre végèteries émaillent le territoire du Sycodem Sud-Vendée, dont une petite dernière qui a ouvert ses portes à Fontenay-le-Comte en avril 2023. Plusieurs marchés publics sont également en cours afin de créer des végèteries, comme dans la Métropole de Lyon (2).

Le concept répond en effet à de réels besoins : 

  • diminuer les coûts du traitement des déchets verts pour les communes ;
  • faciliter l'accès à des ressources utiles pour le jardin ;
  • sensibiliser de la population à la valorisation des déchets verts ;
  • convaincre les irréductibles qui persistent à brûler leur herbe de tonte, feuilles mortes et résidus de taille malgré les dangers que cela représente.

Comment fonctionne une ressourcerie végétale ?

L'objectif est de proposer une solution écologique et centralisée de gestion des déchets verts, réduisant ainsi le coût de traitement d'une déchetterie (25 % dans le cas de celle de Fontenay-le-Comte), tout en produisant à peu de frais des matières organiques réutilisables au jardin. Contrairement aux déchetteries, l'accès est généralement illimité et les déchets sont déposés à même le sol et non dans une benne.

Compost, paillage, mais aussi petit bois de chauffage ou pour le barbecue, broyats et brisures de coquilles d'huîtres sont ensuite fournis gratuitement.

La végèterie se transforme en plateforme végétale pédagogique

Mais la recyclerie végétale peut aller encore plus loin, avec la mise en place d'un système de troc d'outils, de récupération de pots, cagettes et tiges, et s'investit d'une mission de sensibilisation. Pour faire comprendre l'importance du recyclage des déchets verts et comment en tirer parti, le personnel de la végèterie peut être formé pour accompagner les usagers sur les bons gestes à adopter.

Par exemple, dans le cas des végèteries de Sycodem Sud-Vendée, des techniques de compostage sont présentées ainsi que des animations mensuelles et des rencontres entre jardiniers amateurs et professionnels pour créer une nouvelle dynamique autour de cette économie circulaire.

La végèterie est un levier intéressant pour rationaliser les dépenses d'une commune tout en s'engageant dans une démarche vertueuse pour l'environnement. Combinés à la technique de l'écopâturage, les déchets verts sont moins nombreux et mieux valorisés. Découvrez d'autres méthodes pour recycler vos déchets verts en visitant le salon Paysalia, l'événement phare du secteur du paysage !

Je visite Paysalia


(1) Elagage.net : Gestion, ramassage et recyclage des déchets verts
(2) Grand Lyon : Marché Global de Performance pour la conception, la réalisation, l'exploitation, la maintenance d'une plateforme de compostage des biodéchets et d'une végèterie à Rillieux-la-Pape

© Crédit photo : iChip / Adobe Stock

Paragraphes
Ckeditor

Un événement en coproduction avec