20-09-2023 Salon

Comment faire un pitch efficace pour capter l'attention des visiteurs sur Paysalia ?

Les premières secondes de contact sont la clé pour réussir votre salon professionnel. Pour vous préparer, inspirez-vous des startups qui excellent dans l'art du pitch !

Comment faire un pitch efficace ?
Structure de la page
Éditeur de texte

La première impression compte, encore plus sur le salon Paysalia où les visiteurs analysent des centaines de stands en une journée. Ces premières secondes de contact sont votre bien le plus précieux pour décrocher des opportunités commerciales et réussir votre salon professionnel. Pour vous préparer, inspirez-vous des startups qui excellent dans l'art du pitch !


Qu'attendent de votre pitch les visiteurs de Paysalia ?

Le salon Paysalia accueille plus de 1400 fournisseurs et marques pour pratiquement 30 000 visiteurs. Il y a donc très peu de chances pour que votre interlocuteur soit venu uniquement pour vous rencontrer. Il va donc falloir faire en sorte que votre stand attire l'attention, puis faire preuve de réactivité pour conserver cette attention grâce au pitch.

Sauf s'il se montre curieux, le visiteur n'a pas envie de connaître toutes les étapes qui ont mené à la création de votre entreprise ou de votre dernière innovation. Ce qui l'intéresse, c'est de savoir : 

  • Quel problème vous pouvez résoudre.
  • Comment vous pouvez le résoudre.
  • Quelle est votre plus-value par rapport à vos concurrents.

Attention, n'oubliez pas que les innovations Paysalia sont désormais exposées directement sur votre stand, afin de vous permettre de rencontrer davantage de visiteurs. Une parfaite maîtrise de votre pitch saura faire la différence pour attirer l'attention… et réussir votre salon professionnel !

Combien de temps doit durer un pitch ?

L'affluence fluctue tout au long du salon Paysalia. Entre les périodes de creux et les moments où les visiteurs se massent dans les allées, mieux vaut prévoir plusieurs longueurs de pitch !

30 secondes : voici l'« elevator pitch », initialement conçu pour convaincre un supérieur hiérarchique très occupé quand on le croisait — par inadvertance n'est-ce pas ;) — dans un ascenseur. Très utile quand vous faites la connaissance d'un prospect en dehors de votre stand, par exemple dans la queue pour commander à manger.

90 secondes à 3 minutes : un format défini lors des concours de pitchs, que vous pouvez utiliser lors des périodes de forte affluence pour démultiplier les contacts.

18 minutes : selon les neurosciences, c'est la durée idéale pour maximiser la rétention d'informations. Réservez votre « TED Talk » aux périodes creuses ou pour vos rendez-vous sur le salon.

Comment construire un pitch professionnel efficace ?

Vous trouverez facilement plusieurs modèles de pitchs sur Internet desquels vous inspirer. Il y a cependant des points communs qu'il nous semble important de rappeler ici.

Faire un pitch de présentation en travaillant le fond

  • Travaillez votre introduction : ce « teasing » est essentiel pour capter l'attention et faire en sorte qu'un visiteur de Paysalia s'arrête sur votre stand au lieu de continuer sa route vers celui de votre voisin. C'est aussi le bon moment pour essayer de comprendre la raison de la présence de votre interlocuteur sur le salon, afin de mieux adapter votre discours.
  • Étayez votre argumentaire : aidez votre prospect mieux mémoriser vos informations en lui présentant des exemples concrets, des chiffres clés, en lui montrant le produit…
  • Anticipez les questions : vous aurez forcément des visiteurs qui émettront des objections sur vos produits ou services. Prenez les devants en préparant les questions les plus fréquemment posées et leur répondant du tac-o-tac pour ne pas laisser le doute s'installer.
  • Utilisez le storytelling : amenez votre visiteur à se projeter en mettant en scène une problématique qu'il peut rencontrer au quotidien et que vous pouvez résoudre. N'hésitez pas à lui demander des informations sur sa situation professionnelle afin de personnaliser votre échange.

Faire un pitch de présentation en travaillant la forme

  • Maîtrisez votre prestation orale : pour un discours fluide et une voix assurée, à moins d'avoir un talent oratoire inné, il vous faudra vous exercer encore et encore. Jusqu'à ce que vous arriviez à vous approprier votre argumentaire et éliminer les "euh" inutiles ! Vous pouvez vous entraîner avec vos collaborateurs ou vous enregistrer pour mieux repérer les points à améliorer.
  • Utilisez le langage corporel : saviez-vous que 55 % de votre communication passe par le corps (expressions faciales, postures, gestes et mouvements), 38 % par la voix (intonation et son), et seulement 7 % par la signification des mots ? Alors décroisez les bras, souriez, et travaillez votre assurance !

Après votre pitch, n'oubliez pas la prise de contact

Lorsque vous avez livré un pitch convaincant et répondu avec brio aux différentes objections, n'oubliez pas de "sanctuariser" le lien fraîchement créé. C'est une étape clé pour réussir votre salon professionnel ! Proposez à minima d'échanger vos cartes de visite et de fournir une brochure, un dossier de presse ou votre catalogue. Vous pourrez ainsi envoyer un email de remerciement post-salon et inviter votre nouveau contact à suivre vos actualités sur vos réseaux sociaux, afin de garder le contact durablement.

7 conseils pour réaliser votre dossier de presse

Si votre prospect semble vraiment intéressé, n'hésitez pas à lui proposer un rendez-vous directement sur le salon Paysalia ou ultérieurement. Si vous ne l'avez pas convaincu, c'est une bonne idée de demander pourquoi afin de mieux cibler votre argumentaire par la suite.

Pour que votre pitch soit encore plus efficace, n'hésitez pas à faire s'asseoir ensemble votre pôle marketing et votre pôle commercial afin de définir les points clés et meilleurs arguments à mettre en avant. Sinon, faites appel à un prestataire externe pour vous aider à mettre des mots sur vos atouts !


© Crédit photo : tomertu / Adobe Stock 
 

Paragraphes
Éditeur de texte

Un événement en coproduction avec 

UNEP
Éditeur de texte

Depuis son lancement en 2009, Paysalia est organisé en co-production avec l'UNEP qui accompagne au quotidien les entreprises du paysage grâce à ses 13 Unions régionales. L'UNEP défend les intérêts des entreprises du secteur paysage et des jardins, élabore les normes sociales de la profession et pilote la création des règles professionnelles du métier.