25-01-2023 Sport & Santé

5 exemples pour comprendre l'importance du design actif en urbanisme

Outil encore méconnu de l'urbanisme durable, le design actif se décline sous de multiples formes pour susciter des usages spontanés.

Paragraphes
Ckeditor

Quand vous sortez d'une bouche de métro, avez-vous remarqué que vous avez davantage tendance à emprunter les escaliers plutôt qu'un escalator lorsqu'ils sont colorés ? C'est l'objectif même du design actif : susciter des usages spontanés à l'aide de fresques, signalétiques ou promenades végétalisées, pour lutter contre la sédentarité. Mais pas que ! Outil encore méconnu de l'urbanisme durable, le design actif se décline sous de multiples formes.

1. Paris 2024 : inciter la population à faire du sport

 

En prévision des Jeux olympiques, Paris 2024 a publié fin 2021 un des guides les plus complets sur le design actif appliqué à la pratique sportive spontanée et libre. Les collectivités sont invitées à intégrer sur leur territoire les caractéristiques du design actif, à savoir :

  • la libre utilisation ;
  • la mixité et l'inclusion ;
  • l'incitation ;
  • l'approche usager ;
  • la qualité urbaine.

Parmi les exemples de design actif mis en avant, on retrouve le parcours ludo-sportif du Mail François Mitterrand (Rennes) et le « plan piéton » de Strasbourg, dont les méthodologies ont été finement analysées. Un document incontournable pour s'approprier le design actif au service du sport, à consulter sur le site de Paris 2024 !

Pour encore plus de sport spontané en ville, approfondissez le sujet avec ces 4 initiatives lyonnaises qui allient sport et découverte du paysage.

2. Blois et ses écoles : faire ralentir les automobilistes

© Ville de Blois - N. Wietrich

Les abords des écoles sont des zones sensibles nécessitant une sécurisation routière spécifique. En ce domaine, le design actif peut faire des merveilles. La fondation Bloomberg a dévoilé que, dans 17 sites étudiés ayant accueilli des fresques peintes sur la chaussée, le taux d’accident impliquant des piétons ou des cyclistes avait baissé de 50 % (1) !

Depuis la rentrée scolaire 2022, la ville de Blois a mené une expérimentation aux abords de trois de ses groupes scolaires pour inciter les automobilistes à lever le pied. Des marquages colorés ont fait leur apparition autour des passages piétons et sur une piste cyclable en contresens pour la matérialiser davantage. Les résultats semblent encourageants, la ville de Blois indiquant dans une interview pour Urbis que 65 % des parents déclaraient avoir réduit l'allure, et avoir relevé des vitesses en deçà de 30 km/h (2).

3. Vancouver et la Alley Oop : revaloriser des endroits délaissés

© IBRESTER / Adobe Stock

C'est une petite allée encaissée entre deux immeubles, jadis abandonnée et peu avenante pour le promeneur. Mais depuis que la ville de Vancouver à mené un grand projet de design actif, le « coupe-gorge » s'est transformé en une ruelle vibrante et pleine de charme.

Grâce aux fresques murales colorées de jaune et de rose, ses lumières et ses bancs, l'allée attire le regard et donne envie de s'y aventurer. Des espaces de jeu et de détente sont matérialisés, incitant les gens à se rencontrer. Avec peu de moyens, il est possible de recycler des espaces mal-aimés pour en faire des lieux attractifs, au service de l'humain et de la sécurité !

4. Le campus de Silésie : créer davantage de mixité et d'inclusivité

© Michał Kopaniszyn

Mettons le cap vers Chorzów, en Pologne, où se trouve une innovante zone d'activités mixte et transgénérationnelle intégrant les codes du design actif. Entre le campus de l'université de Silésie et la ville, un espace de passage a été transformé en un espace vert ludique non clôturé et conçu de manière à être utilisé par tous, quels que soient le genre, l'âge ou le handicap.

Des jeux pour enfants, incluant un tourniquet pour fauteuil roulant, côtoient des espaces fitness pour seniors et le design est suffisamment atypique pour que chacun puisse inventer ses propres règles de jeu. Des espaces détente végétalisés complètent le tout, pour inciter à la flânerie et à la rencontre entre deux sessions de jeu ou d'entraînement. Retrouvez d'autres idées d'aménagement pour valoriser le sport en ville sur notre blog !

Transformez votre ville en terrain de sport

5. La Rue aux Enfants d'Adapazari : redonner l'espace public aux plus jeunes

© Ville d'Adapazari

Au fil des années, les jeux d'enfants ont été peu à peu expulsés de la ville, cantonnés à des aires de jeu clôturées comprenant peu ou prou les mêmes équipements d'un quartier à un autre. Le pari de la ville turque d'Adapazari est de réintroduire les jeux d'enfants en zone urbaine grâce au design actif, sans pour autant créer d'aire de jeu à proprement parler.

Cet exemple haut en couleur intègre le design actif à l'échelle de toute une rue, située à l'arrière d'une école primaire. Outre des marelles, labyrinthes et autres terrains de basket, la Rue aux Enfants (Çocuk Hakları Sokağı) propose 440 m2 de pistes cyclables, 345 m2 de chemins pédestres et 435 m2 d’espaces verts.

Ces exemples de design actif montrent que l'on peut décliner cette approche de mille manières, en mixant couleur, végétal et petits mobiliers urbains, sans pour autant se lancer dans de longs et coûteux projets.


(1) Bloomberg : Asphalt Art Safety Study Historical Crash Analysis and Observational Behavior Assessment at Asphalt Art Sites (pdf)
(2) Urbis : Design actif : Blois fait le bilan

Paragraphes
Ckeditor

Un événement en coproduction avec