Les Compagnons du Devoir s'allient pour une synergie réussie entre métiers de la pierre et métiers du paysage

06 jan 2020

Si vous avez assisté au salon Paysalia 2019, vous avez peut-être aperçu cette étrange et sublime construction sur le forum des conférences Rocalia ! Cette œuvre d'art unique est le fruit d'un travail collectif titanesque entre les Compagnons du Devoir tailleurs de pierre et jardiniers-paysagistes. Deux filières autonomes, mais pourtant étroitement enlacées sur le terrain, qui nous sont contées cette année par Bruno Combernoux (tailleur de pierre et Responsable de l’institut supérieur de recherche et de formation aux métiers de la pierre) et Antoine Tabareau (jardinier-paysagiste et Responsable de l'institut des métiers de la nature, du jardin et du paysage).

rocalia-acoustic-shell-nicolas-rodet-une.jpg

L'Acoustic Shell a accueilli nombre de conférenciers durant les salons Paysalia et Rocalia 2019 
© Nicolas Rodet

De la naissance à l'aboutissement d'un projet commun

Dans une volonté de créer un pont entre les deux salons, les Compagnons du Devoir ont créé un projet commun à la hauteur de leurs (nombreuses) compétences : l'Acoustic Shell, œuvre atypique mêlant pierre naturelle et végétal, sur laquelle se sont déroulées toutes les conférences Rocalia. Mais pour mieux comprendre la genèse de ce projet, il faudra revenir un an en arrière.

acoustic-shell-equipe.jpg

L'équipe des Compagnons du Devoir jardiniers-paysagistes pose devant l'imposante structure en bois.

creation-acoustic-shell.jpg

La coquille en pierre naturelle a été réalisée quant à elle par les Compagnons du Devoir tailleurs de pierre

L'enjeu était alors de proposer une animation de salon en créant une œuvre atypique qui occuperait l'espace. Les Compagnons du Devoir, en tant que partenaires de Rocalia, se sont rapprochés de l'École Polytechnique de Bari (Italie), et plus particulièrement du professeur architecte Giuseppe Fallacara, concepteur de l'Acoustic Shell, qui collabore depuis 20 ans avec les Compagnons du Devoir. Ces derniers se sont basés sur une maquette pour donner vie à cette pièce spectaculaire !

Retrouvez le projet synergie de la précédente édition : 
le centre de préparation à la visite !

L'Acoustic Shell, entre œuvre d'art et projet pédagogique

Pour les Compagnons du Devoir, tout l'intérêt de ce projet était de lier plusieurs formations et niveaux de formation, afin de lui conférer une dimension pédagogique. Tout au long de la conception de cet ouvrage, les Compagnons du Devoir ont fait bénéficier leurs apprenants jardiniers-paysagistes et tailleurs de pierre d'un parcours de stage complet pour maîtriser toutes les facettes de leurs métiers.

Ainsi, les tailleurs de pierre se sont perfectionnés lors de stages de conception, de stéréotomie, de taille de matériaux et d'organisation et de préparation de chantier. Les paysagistes en devenir ont, quant à eux, planché sur la construction en bois, la composition graphique, le dessin à main levée assisté par ordinateur, ou encore la lecture et la réalisation d'un plan.

acoustic-shell-montage-3.jpg

Les Compagnons du Devoir à l'œuvre sur la partie bois de la structure

acoustic-shell-montage.jpg

Le montage de la partie en pierre naturelle avant l'ouverture du salon Paysalia 2019

L'entraide et la communication entre Compagnons du Devoir est la clé de voûte de ce chantier, où se sont par exemple les formateurs Compagnons charpentiers qui ont formé les aspirants Compagnons jardiniers-paysagistes. 

Ce qui est important dans ce projet, c'est la communication et un bon plan de base. On échange en continu depuis un an : sur les temporalités, quelle phase on attaque, la chronologie des travaux… Nous ne nous sommes pas marché dessus, car nous avions un plan bien défini et on pouvait en plus nous partager le matériel. Cela nous a permis de montrer aux jeunes comment organiser un chantier dans les délais très courts d'un salon ! — Antoine Tabareau

equipe-compagnons-du-devoir.jpg

La bonne humeur et la camaraderie étaient également au rendez-vous !

Les challenges à relever pour créer l'Acoustic Shell

Côté aspirants Compagnons jardiniers-paysagistes, il s'agissait principalement d'adapter la terrasse à la structure métallique de la "coquille", sans s'appuyer dessus. Ni trop bas, pour éviter de toucher la structure et de propager les vibrations, ni trop haut, pour que les conférenciers puissent monter dessus ! Les futurs jardiniers-paysagistes ont effectué un véritable travail minutieux de charpentier, ce qui leur sera très utile pour répondre à la demande de leurs futurs clients, par exemple pour concevoir des terrasses en bois.

Côté aspirants Compagnons tailleurs de pierre, il était surtout question d'appréhender le comportement mécanique de la pierre (qui fonctionne en compression) et du métal (qui fonctionne en traction). Trouver un équilibre n'a pas été une mince affaire !

Comment choisir la pierre naturelle adéquate pour la création d’un espace vert ?

Les Compagnons du Devoir, un perfectionnement qui facilite grandement le recrutement en entreprise

Historiquement, les Compagnons du Devoir couvrent 30 métiers répartis en 6 secteurs, allant des métiers du bâtiment aux métiers du goût, en passant par la sauvegarde de métiers anciens comme le maréchal-ferrant ou le tonnelier. La filière paysagère, très variée, voit quant à elle ses aspirants se spécialiser dans de nombreux domaines.

Comme nous l'évoquait Antoine Tabareau sur les salons Paysalia et Rocalia 2019, le recrutement en entreprise est très facile pour les jeunes aspirants Compagnons du Devoir ! Non seulement les entreprises du paysage sont en difficulté pour trouver de nouvelles recrues, mais l'aura d'excellence du compagnonnage assure à tout paysagiste en devenir de trouver rapidement une place.

Notre vivier vient de jeunes qui veulent devenir paysagistes en continuant une formation différente des autres, qui sort du cadre habituel. Nous avons beaucoup de CFA de très bonne qualité qui nous envoient des jeunes en fin de parcours ! Nous n'arrivons cependant pas à répondre à toutes les demandes des entreprises : nous aimerions accueillir plus de jeunes dans les métiers du paysage ! — Antoine Tabareau

Des idées pour valoriser le secteur du paysage auprès des jeunes !

Pour le secteur de la pierre, l'engouement est plus fort ces dernières années après une période assez difficile en termes de recrutement et d'activité, indique Bruno Combernoux. Actuellement, 18 % des tailleurs de pierre en activité viennent des Compagnons du Devoir !

Nous espérons que l'accès à l'apprentissage sera facilité dans un futur proche. Nous nous rendons compte que les entreprises ont des besoins spécifiques, par exemple pour la conduite de travaux. Nous pouvons répondre à cette demande via nos parcours de formation en alternance. Notre objectif, c'est aussi que le jeune soit libre de choisir son avenir et sa place dans une filière. L'apprentissage y contribue. — Bruno Combernoux

En bref, les Compagnons du Devoir ont encore de beaux jours devant eux pour préparer les jeunes qui souhaitent devenir paysagistes, tailleurs de pierre, et bien d'autres beaux métiers. D'autant plus que leur mode de transmission unique, via le compagnonnage, a été reconnu au patrimoine mondial immatériel de l'UNESCO !

Nous sommes fiers d'avoir accueilli ce beau projet mêlant pierre naturelle et paysage. Cette synergie, témoin des liens étroits entre minéral et végétal, ponctue depuis 2017 les salons Paysalia et Rocalia !

Consultez notre communiqué de presse à ce sujet


© Crédits photos montage : Antoine Tabareau & Bruno Combernoux

Partager cette page :

© 2018 Tous droits réservés.   Mentions légales