24-09-2015 Métier

Le village des pépinières, un des faits marquants de PAYSALIA 2015

Valoriser le savoir-faire et la production françaises sur un espace scénographié où les végétaux auront la part belle, voilà l’ambition du Village des pépinières sur PAYSALIA. Sur 6 ilots, à l’entrée du salon, 38 producteurs réunis sur un stand collectif montreront toute la richesse de l’offre française, leur savoir-faire et leur dynamisme. Rencontre avec Emmanuelle BOUGAULT, chef de projet chez VALHOR.

Paragraphes
Ckeditor

Valoriser le savoir-faire et la production françaises sur un espace scénographié où les végétaux auront la part belle, voilà l’ambition du Village des pépinières sur PAYSALIA. Sur 6 ilots, à l’entrée du salon, 38 producteurs réunis sur un stand collectif montreront toute la richesse de l’offre française, leur savoir-faire et leur dynamisme. Rencontre avec Emmanuelle BOUGAULT, chef de projet chez VALHOR.

Emmanuelle BOUGAULT coordonne avec la FNPHP l’organisation de ce village des producteurs français et le stand VAL’HOR à Paysalia 2015. Ingénieur horticole elle a toujours travaillé pour des organisations professionnelles et interprofessionnelles dans le domaine de l’horticulture. Au sein de VAL’HOR elle s’occupe plus particulièrement des opérations de communication dédiées au développement des marchés de la filière Paysage.  

Propos recueillis par Franck PROST  

Bonjour Emmanuelle !

A quoi ressemblera ce Village des pépinières au sein de PAYSALIA ?

Un bel espace de plus de 540 m² , à l’entrée du salon Paysalia. 38 producteurs réunis sur un stand collectif sous la bannière Fleurs de France pour présenter leur gamme végétale et leurs nouveautés.` Ce sera un des faits marquants de PAYSALIA 2015 à n’en pas douter.  

Quel est son but ?

Montrer toute la richesse de l’offre française, le savoir-faire et le dynamisme des pépiniéristes. C’est le résultat de la mobilisation des producteurs et notamment ceux du pôle paysage de la FNPHP. En effet Les pépiniéristes de la FNPHP œuvrent au sein du Pôle paysage pour une meilleure visibilité de la production française auprès des différents acteurs de la filière du paysage. Lors des éditions précédentes, la majorité des entreprises se retrouvaient noyées au milieu des exposants de toutes catégories, ne permettant pas d’afficher l’identité de la production. Ainsi est née la volonté de mettre en avant l’offre et la diversité de la palette végétale française sur un espace unique et de créer un village des entreprises horticoles et de pépinières françaises. Val’hor, dont l’une des priorités est de remettre le végétal au cœur des projets d’aménagement, a apporté son soutien pour promouvoir la production.  

Quels sont les principales productions ou variétés que nous pourrons retrouver ?

Le village des producteurs montrera la richesse végétale des entreprises avec une gamme diversifiée de plantes ornementales adaptées à tous les projets des concepteurs. Seront ainsi présents des producteurs de bulbes, de jeunes plants, de rosiers ornementaux et paysagers, arbres et arbustes, plantes de terrains secs, alignements, graminées, plantes grimpantes, vivaces, plantes de toitures végétalisées … gros ou petits sujets. Tous les visiteurs pourront découvrir les plantes adaptées à leur projet quel qu’il soit, voire même trouver l’idée végétale à intégrer dans leurs projets de conception.  

Quels sont les grands noms « de la pépi » que les visiteurs pourront retrouver ?

On ne peut pas mettre en lumière telle ou telle pépinière ; elles sont toutes, à leur manière, des actrices importantes du marché du Paysage en France présentant une gamme complète au visiteur. Elles sont également représentatives du territoire avec des entreprises venant de toute la France proposant des végétaux adaptés aux conditions géographiques et climatiques des chantiers d’aménagement.  

Quel est le rôle de VALHOR dans ce projet ?

La mission principale de VAL’HOR est le développement des marchés en produits et services par la communication et la promotion collective. A l’occasion de PAYSALIA nous accomplissons ce travail en facilitant la mise en relation d’un collectif d’entreprises avec ses clients ; très concrètement VAL’HOR joue un rôle d’interface entre l’organisation du Salon et les producteurs, se chargeant de la gestion administrative, de la gestion du stand et de la communication. La FNPHP est également très impliquée dans cette opération et nous travaillons en étroite relation avec Véronique Brun , animatrice du pôle Paysage de la fédération. Même si chaque exposant a réservé et payé son espace, il peut donc se consacrer entièrement à la préparation du Salon et bénéficier de l’effet collectif d’un stand très visible et attractif.  

Vous avez choisi Paysalia pour présenter ce village, pourquoi ce salon ?

PAYSALIA s’impose comme le Salon de la filière paysage en France , voire en Europe du Sud . VAL’HOR fait partie des exposants « pionniers » et nous avons pu mesurer sa réelle montée en puissance depuis 2009. A cet égard, VAL’HOR y organise, avec l’UNEP, la finale du Concours national de reconnaissance des végétaux et est partenaire exclusif du concours Carré des jardiniers 2015.  

Merci !  

Retrouvez VAL’HOR sur www.valhor.fr

Paragraphes
Ckeditor

Un événement en coproduction avec