20-06-2022 Ville Verte

La Sauvegarde : zoom sur le premier quartier AOC, Appellation d'Origine Climatique

À Lyon, dans l'écoquartier La Duchère, un projet ambitieux d'urbanisme durable vise à créer la « cité paysagère de demain ».

Structure de la page
Éditeur de texte

La ville est-elle condamnée à subir les aléas climatiques ? Non, bien sûr, mais à condition d'intégrer l'urbanisme durable dans l'équation. À Lyon, dans l'écoquartier La Duchère, un projet ambitieux vise à créer la « cité paysagère de demain ». Lumières sur La Sauvegarde, dans lequel les solutions face aux enjeux climatiques ont une place particulière.


La cité paysagère de demain est prévue pour 2030

Si la démolition a débuté en 2019, le relogement des habitants s'organise depuis 2016. Objectif : repenser le secteur de La Sauvegarde via un projet de renouvellement urbain à horizon 2030.

Outre la volonté de désenclaver le secteur, l'amélioration de l'offre de logements et l'implantation de nouvelles activités économiques, il s'agit aussi d'aménager des espaces verts et des espaces cultivés et de repenser les habitations en fonction des enjeux climatiques. D'où son surnom de quartier AOC — Appellation d'Origine Climatique !

Au total, ce chantier prévoit :

  • 5,5 ha d’espaces publics sur un périmètre de 14 hectares ;
  • 3 400 m² de surfaces économiques, dont commerces et services (860 m²) ;
  • 406 logements anciens à requalifier, dont 163 hors convention ANRU ;
  • 308 logements à démolir ;
  • 360 logements à reconstruire.


Carte du projet La Sauvegarde

Un projet d'urbanisme durable qui s'enracine dans le patrimoine végétal existant

Au cœur de l'écoquartier La Duchère, La Sauvegarde s'appuiera sur sa dimension paysagère préexistante : les arbres représentent déjà 17 % de l’emprise au sol du périmètre du projet, et les espaces verts et publics 39 %.

Pour aller encore plus loin, la ceinture végétale qui entoure déjà le quartier sera renforcée. Des espaces verts conviviaux seront aménagés, avec notamment le parc du Vallon qui sera étendu et complété d'un square. Des jardins partagés seront implantés et des îlots végétalisés créés au pied des bâtiments. Pour favoriser la biodiversité, la continuité de la trame verte sera assurée.


Carte des composantes de la cité paysagère

Découvrez l'importance de la trame verte

Appellation d’Origine Climatique : quand la ville verte s'adapte au climat

La réduction des îlots de chaleur, dans une métropole qui souffre régulièrement des canicules, est une des priorités de ce projet. Mais les bonnes idées ne s'arrêtent pas à l'implantation d'oasis de verdure au cœur des complexes d'habitations : les bâtiments font l'objet d'une étude approfondie pour contribuer au bien-être des habitants.

Ainsi, l'orientation des bâtiments a été pensée pour favoriser le bioclimatisme avec une orientation sud-ouest. Les façades, l'isolation et la ventilation des habitations recevront un traitement spécifique pour garantir le confort climatique.

Un projet conçu selon les aspirations et demandes de la population locale

Les concertations publiques avec les habitants ont débuté en 2019. Un Conseil citoyen a été associé à la rédaction du cahier des charges du projet et aux jurys de sélection des candidats en maîtrise d'œuvre.

Des ateliers thématiques ont été organisés pour permettre à la population de s'exprimer sur ce qu'elle imaginait pour son nouveau quartier, ce qui a été l'occasion de répondre aux divers souhaits, questions et craintes que peuvent rencontrer toutes les villes vertes en devenir, telles que :

  • Les venelles ne favorisent-elles pas les rodéos déjà trop présents dans le quartier ?
  • Quid de la gestion et l’entretien notamment des jardins partagés (chartes, ganivelles...) ?
  • La voiture sera encore présente demain dans le quartier. Comment est-elle intégrée au projet ?

Entre stand d'information, réunions publiques et ateliers de concertation, la collectivité s'assure l'adhésion des habitants et une cohérence entre leurs souhaits et le résultat final. Retrouvez ici la synthèse des différentes concertations qui ont eu lieu.

La démarche de cet « écoquartier dans l'écoquartier » est ambitieuse et s'inscrit dans une véritable logique d'urbanisme durable, en s'appuyant sur les besoins réels. Un projet qui fait résonance avec celui du parc Zénith de Lyon, qui a fait appel quant à lui à la démarche EIS — Évaluation d’impact sur la santé — pour concevoir un nouveau poumon vert.


© Crédit photo : ERIC / Adobe Stock

Paragraphes
Éditeur de texte

Un événement en coproduction avec 

UNEP
Éditeur de texte

Depuis son lancement en 2009, Paysalia est organisé en co-production avec l'UNEP qui accompagne au quotidien les entreprises du paysage grâce à ses 13 Unions régionales. L'UNEP défend les intérêts des entreprises du secteur paysage et des jardins, élabore les normes sociales de la profession et pilote la création des règles professionnelles du métier.