Le rôle clé du végétal dans l'amélioration de l'attractivité touristique d'une collectivité

26 sep 2019

Nombreuses sont les raisons de vouloir améliorer l'attractivité touristique d'une commune, à commencer par la dynamisation de son territoire ! En tant qu'élément incontournable de cette stratégie, il est impossible de faire l'impasse sur la mise en avant du paysage et des jardins publics, y compris en zone urbaine. Entre conception, entretien et rénovation, l'effort est important pour les collectivités, mais le retour sur investissement est au rendez-vous !

villes-villages-fleuris-attractivite-touristique-banner.jpeg

Immobilier, santé… Retrouvez 10 autres bénéfices de l'urbanisme vert

L'aménagement des espaces verts, vecteur principal d'attractivité touristique pour les Français

En 2014, le CNVVF (Conseil National des Villes et Villages Fleuris) a publié, en partenariat avec IPSOS, un baromètre sur la qualité de vie et de l’attractivité touristique des Villes et des Villages Fleuris. Une étude toujours d'actualité, à l'heure où la population recherche de plus en plus la présence du végétal en ville ! Entre état des lieux et solutions, retrouvez une synthèse des principaux indicateurs. 

Le paysage, une place prépondérante dans le cœur de la population

Dans cette étude, les sondés ont été interrogés sur les éléments clés qui leur permettaient de choisir une destination de vacances ou pour un week-end au vert. Bien que le patrimoine architectural, la localisation géographique et la présence de plages ou de berges aménagées constituent le trio de tête, le végétal n'est pas en reste !

  • 31 % des Français accordent de l'importance à la présence de parcs et d'espaces verts aménagés ;
  • 24 % à la présence d'espaces boisés ;
  • 15 % à la présence d'espaces fleuris.

Concernant les éléments d'ambiance qui importent à la population, outre le calme et les possibilités de visites et de sorties culturelles, la mise en valeur de la commune par l'aménagement des espaces verts et du paysage est plébiscitée par 18 % des sondés.

Cette tendance s'explique, selon la directrice du CNVVF Martine Lesage, par le fait que si les habitants ont de plus en plus besoin de nature en ville, les touristes sont eux aussi devenus très sensibles aux villes et villages verts !

La labellisation, un objectif à atteindre pour les villes vertes en devenir ?

La labellisation d'une collectivité, via un travail approfondi sur l'aménagement de ses espaces verts, est perçue comme une condition cruciale pour valoriser son attractivité touristique. Selon le baromètre du CNVVF, près de 3 Français sur 4 accordent une importance majeure à la présence d'un label lorsqu'ils choisissent une destination ! Par ailleurs, la perception positive d'un label est fortement ancrée : 93 % des Français affirment qu'une labellisation valorise la commune, et 81 % pensent que la présence d'un label attire l'attention des touristes. 

Enfin, le baromètre dévoile un argument de choc pour les collectivités encore récalcitrantes : 86 % des habitants des communes non labellisées sont favorables, voire très favorables, à une labellisation de leur collectivité ! Puisqu'il s'agit d'une démarche globale, à laquelle peuvent contribuer les habitants en disposant des bacs de fleurs sur leurs balcons et dans leurs jardins, il est en effet indispensable de remporter l'adhésion des administrés.

En savoir plus sur le label Villes et Villages Fleuris

Les aménagements d'espaces verts sur lesquels mettre l'accent

Par quoi commencer lorsque l'on souhaite attirer plus de touristes via l'aménagement de ses espaces verts ? Le baromètre met en avant les éléments qui contribuent, selon les Français, à rendre une ville ou un village agréables pour les touristes. On y retrouve en tête de liste :

  • les promenades et cheminements verts (68 %) ;
  • les points de vue sur des paysages (50 %) ;
  • les espaces naturels (46 %) ;
  • les parcs et jardins (45 %).

Quant aux animations permettant de rendre une ville agréable, les sondés indiquent apprécier particulièrement :

  • les événements culturels dans les jardins (concerts, expo) : 66 %
  • les fêtes des plantes, marchés aux fleurs : 43 %
  • les visites guidées de parcs et jardins : 37 %

Autre piste, les expositions sur la nature et le paysage, les forfaits de découverte des jardins et espaces de nature et les jardins éphémères ont également été cités.

Dans notre communiqué de presse de mars 2019, nous avons également relayé plusieurs conseils de Martine Lesage, qui souligne notamment les éléments suivants : « Il faut que la ville soit belle, que l’on ait envie de s’y promener, de s’y arrêter. Cela passe certes par le fleurissement, mais aussi par du mobilier urbain propre et adapté, par des cheminements piétons élégants, par des lieux de rencontres conviviaux comme des places avec des bistrots sympas aux terrasses fleuries. » Concernant les animations, la directrice du CNVVF explique que « Dans nos critères, à partir du niveau 3 fleurs, sont intégrées les visites guidées de jardins (secrets, cour intérieure, historiques) et des circuits fleuris qui rencontrent énormément de succès. Au détour de ces visites, le guide explique au touriste la conception du jardin et son ancrage patrimonial. Il y a toujours plein d’anecdotes à raconter sur les jardins ! ».

Quelques exemples concrets de villes et villages fleuris qui ont misé (avec succès !) sur le végétal

Bormes-les-Mimosas

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Bormes ma ville (@bormesmaville) le

 

Cette commune méditerranéenne, dont la réputation traverse les frontières, attire tous les passionnés d'histoire et de vieille pierre. Son patrimoine impressionnant et est mis en valeur par le fleurissement et la présence de nombreux jardins, dont le Parc Gonzales classé « jardin remarquable ». La collectivité a mis l'accent sur la préservation de la biodiversité et des ressources naturelles. Un challenge réussi pour cette ville verte de 8 000 habitants !

Cassis

Les calanques, quais, ruelles et maisonnettes colorées de Cassis attirent chaque année de nombreux touristes, avides de goûter la dolce vita provençale. Cette commune authentique de 7 500 habitants a choisi de miser sur un fleurissement original. Ici, la gestion différenciée des espaces verts est le mot d'ordre, afin de les intégrer le mieux possible à l'environnement déjà existant.

Toul

Située en Lorraine, cette ville verte de 16 000 habitants utilise son fleurissement en tant que véritable argument touristique. Puisqu'elle bénéficie déjà de la présence de verdure et de cours d'eau, la ville attache une importance capitale à la préservation de ces ressources et à leur valorisation au travers de belles promenades et à l'aménagement de ces espaces verts. La palette horticole, riche, se marie idéalement avec les atouts locaux !

Vous êtes en Auvergne-Rhône-Alpes ?
Découvrez la charte d'achat public local pour vos plantations !

Des événements majeurs à ne pas manquer sur l'attractivité touristique des collectivités !

Les 16e Assises nationales des Villes et Villages Fleuris se dérouleront du 28 au 29 novembre 2019 au Centre Culturel et des Congrès d’Aix-les-Bains. Cet événement s'adresse aux élus, techniciens de collectivités, membres de comités départementaux et régionaux du tourisme, ainsi qu'aux professionnels de l’urbanisme et de l’espace public. Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 1er novembre 2019.

Le 3 décembre 2019 à 10h45, les visiteurs du salon Paysalia auront également l'occasion d'assister à une conférence « L'importance du végétal dans l'attractivité touristique et la revitalisation des centres-villes en Europe » animée par World Urban Parks (voir notre programme complet).

Le végétal possède bien des vertus… y compris celle d'attirer plus de touristes dans une collectivité, permettant ainsi de redynamiser des communes trop souvent oubliées sur les circuits touristiques ! Pour réussir à transformer une collectivité en ville verte, retrouvez notre dossier sur la conception d'un espace vert !


© Crédit photo : daliu / stock.adobe.com

Partager cette page :

© 2018 Tous droits réservés.   Mentions légales