À Taïwan, Tainan Spring consacre une réhabilitation de friche industrielle exemplaire

21 décembre 2020
Ville Verte

Au cœur de la ville taïwanaise Tainan, un ancien centre commercial abandonné a été réhabilité de fond en comble pour devenir un espace public dynamique, où l'on patauge les pieds dans l'eau au cœur d'une végétation luxuriante. Ce projet d'aménagement paysager original prouve qu'une deuxième vie est possible pour les friches industrielles qui sont un enjeu fort pour les collectivités publiques.

© Daria Scagliola

À l'origine de cet aménagement paysager, le déclin économique d'un quartier de Tainan 

Tainan est non seulement la plus ancienne ville de Taïwan, mais également la 4è plus grande métropole du pays. Une ville historiquement liée à l'eau, jusqu'à ce que son port ne perde de son importance avec la croissance économique fulgurante de la ville maritime voisine Kaohsiung, dans les années 60. 

En 1983, le centre commercial China-Town s'installe sur l'ancien port, en pleine période du « miracle économique de Taïwan ». Mais depuis les années 2000, l'édifice perd lui aussi de sa superbe. Les commerces ferment un à un, exceptés pour quelques karaokés et boutiques d'habillement bas-de-gamme. China-Town retourne à l'état de friche industrielle, et le paysage, miné par les nombreuses bouches de ventilation et un trafic très dense, n'incite plus les Taïwanais à utiliser cet espace.

Pour revitaliser cette zone urbaine peu attractive, la municipalité de Taïwan a entrepris un chantier d'envergure pour réhabiliter l'ancien centre commercial et redessiner les alentours, incluant une régulation du trafic routier et la revalorisation des puits de ventilation. Le projet, confié à l'agence néerlandaise d’architecture MVRDV — à qui l'on doit notamment le centre commercial Lyon Part-Dieu — a été livré en 2020 !

De la réhabilitation d'une friche industrielle à l'émergence d'une véritable jungle

Le projet, appelé Tainan Spring, est un vaste aménagement paysager de 54 600 m² pour un coût de 4,7 millions d'euros. Sa particularité est de réutiliser certaines parties de la structure de l'ancien centre commercial. Cet espace vert s'articule autour d'un lagon urbain, d'une jungle végétale et d'un réaménagement d'une portion de la route qui jouxte Tainan Spring. Il s'agit, à terme, d'offrir un espace de baignade et de balade au milieu de véritables ruines envahies par une végétation luxuriante. Un hommage aux racines tropicales et maritimes de la ville !

© Daria Scagliola

À lire également : Quand l’aménagement paysager s’invite dans les réseaux de transport

Du végétal tous azimuts !

Il s'agit d'un des enjeux majeurs de cette réhabilitation : remettre le végétal sur une place centrale, au cœur d'une friche industrielle. Le choix s'est porté sur des essences locales déjà présentes dans l'environnement immédiat de la ville. Elles ont été mélangées entre elles pour recréer, d'ici deux à trois ans, l'enchevêtrement végétal naturel de la jungle subtropicale. La densité maîtrisée de cette jungle permet de s'assurer que le public puisse continuer de profiter des lieux sans rencontrer de problèmes d'accessibilité. Sans oublier les nombreux bienfaits du végétal appliqué à l'urbanisme durable !

Un retour à l'eau, élément phare de Tainan

Le parking souterrain du centre commercial a été transformé en une vaste piscine urbaine peu profonde, bienvenue pour rafraîchir les usagers. Le public peut s'y relaxer et les enfants jouer dans des aires de jeu aménagées, les pieds dans l'eau. Les anciennes arcades du bâtiment ont été conservées pour apporter de l'ombre. Le niveau de l'eau pourra fluctuer en fonction des précipitations, et des brumisateurs apporteront une contribution non négligeable dans la lutte contre la canicule en zone urbaine

© Daria Scagliola

Le regard tourné vers le passé, Tainan se réapproprie son futur

Pour préserver son héritage, la municipalité de Tainan a voulu conserver une partie de la structure du centre commercial. En plus de plusieurs pans de murs, MVRDV a installé un plancher de verre pour que les badauds puissent contempler ce qui était, jadis, le cœur commercial de la ville, avec une vue plongeante sur le sous-sol. La ville espère aussi retrouver l'effervescence du port, avec de nombreux petits kiosques et commerces qui pourront s'implanter dans des alcôves dédiées, ainsi que la création d'espaces de rassemblement et une scène.

Ce chantier d'envergure s'inscrit dans une politique plus globale de végétalisation de la ville, qui s'était déjà dotée en 2016 d'un vaste marché en plein air coiffé d'une toiture végétalisée. Avec, pour objectif, de redevenir une ville verte grâce à l'urbanisme durable. Un exemple inspirant pour les collectivités qui se demandent comment réhabiliter leurs friches industrielles !

Découvrez d'autres projets inspirants d'urbanisme vert 
 

Partager cette page :

© 2020 Tous droits réservés.   Mentions Légales - CGU - Politique de confidentialité