Dossier : aborder la prévention des risques professionnels dans les métiers du paysage

12 janvier 2021
Métier

Si la pénibilité au travail a déjà été grandement réduite grâce à l'introduction de nouvelles règles de travail et technologies, le secteur du paysage reste l'un des plus touchés par les accidents. Entre troubles musculo-squelettiques, lombalgies, lésions ostéo-articulaires, voire même accidents biologiques ou chimiques, les paysagistes sont-ils impuissants face aux risques professionnels ? Non, bien au contraire : le secteur est ingénieux, et les bonnes idées en matière de prévention ne manquent pas !

 

La prévention des risques professionnels : une obligation pour les entreprises du paysage

La prévention vise à prendre en compte et réduire l'exposition des professionnels à certains facteurs de risques, permettant ainsi de diminuer la pénibilité au travail et les accidents. Il revient à chaque employeur du secteur de prévenir l’exposition de ses salariés à ces facteurs. En France, ils ont été classés de la manière suivante :

  • Manutention manuelle de charges
  • Postures pénibles
  • Vibrations mécaniques
  • Agents chimiques dangereux
  • Bruit
  • Températures extrêmes
  • Travail en milieu hyperbare
  • Travail de nuit
  • Travail répétitif
  • Travail en équipes successives alternantes

La prévention est une obligation d'autant plus forte pour les entreprises du paysage que la fréquence des accidents dans ce secteur est une des plus élevées : en 2014, elle se situait en 4è position (chiffres MSA), aux côtés des coopératives de matériel agricole et des entreprises de travaux agricoles. Parmi les risques les plus importants, on retrouve les troubles musculo-squelettiques, les coupures et les chutes.

Pour accompagner les entreprises du secteur, l'organisation professionnelle du paysage Unep a créé en 2017 un référentiel homologué de pénibilité, accessible à tous, ainsi qu'un Guide Unep Pour La Prévention Des Risques Professionnels réservé aux adhérents : deux ressources à retrouver directement sur le site de l'Unep.

Retrouvez tous nos articles pour prévenir les risques professionnels dans les métiers du paysage

Prévenir l'usure professionnelle dans les métiers du paysage : les leviers à utiliser

L'usure professionnelle n'est pas un passage obligé quand on travaille dans les métiers du paysage, à condition cependant de développer une bonne politique de prévention dans son entreprise, pour soi-même et pour ses collaborateurs. Il existe de nombreux leviers à actionner qui impliquent aussi bien le management que les ressources humaines, mais aussi le recours à un matériel innovant et à un changement d'approche du paysagisme. Retrouvez dans cet article un état des lieux précis des ressources à votre disposition et des exemples de mise en œuvre.

Lire l'article

Le matériel paysagiste innove pour le bien-être des professionnels

On le constate à chaque nouvelle édition du salon Paysalia : les risques physiques liés aux métiers du paysage préoccupent particulièrement les professionnels, si bien que des innovations voient régulièrement le jour dans ce domaine. Entre celles qui diminuent les nuisances sonores, les vibrations ou le poids porté, et les innovations qui s'orientent davantage sur la mécanisation des gestes inutiles ou répétitifs, le secteur ne chôme pas pour préserver la santé des professionnels du paysage !

Lire l'article

Conjuguer équipement paysagiste et bien-être : avis d'expert

Pour l'entreprise Pellenc, gagnante d'un Trophée Paysalia Innovations en 2017 pour ses batteries innovantes et ergonomiques avec harnais, la prévention des risques professionnels est un enjeu prioritaire. Lors de cette interview avec Claire Lacroix, Responsable marketing, découvrez une vision globale sur les différences culturelles concernant les pratiques d'entretien d'un espace vert ainsi que les problématiques majeures du secteur à résoudre en matière d'équipement paysagiste.

Lire l'article

Prévenir les troubles musculo-squelettiques grâce à l'exosquelette, une utopie devenue réalité 

Les troubles musculo-squelettiques font partie des risques les plus répandus dans les métiers du paysage. Avec l'exosquelette, une solution ingénieuse qui arrive depuis peu dans le secteur, les TMS seront peut-être bien de l'histoire ancienne ! Si tout l'intérêt de cette innovation est de diminuer la fatigue physique, elle confère même de nouvelles capacités au paysagiste. Plusieurs entreprises ont déjà testé en conditions réelles cet équipement digne de la science-fiction sous l'œil expert de l'Unep, qui a partagé ses observations lors du salon Paysalia 2019.

Lire l'article

Équipement paysagiste : ne sous-estimez pas l’importance de son entretien !

Si un équipement de qualité est déjà un premier (grand) pas vers la prévention des risques professionnels, on a en revanche moins souvent tendance à penser à l'impact que peut avoir un mauvais entretien de cet équipement. Primée lors des Trophée Paysalia Innovations 2017 pour son armoire de séchage Hautes Performances, l'entreprise S20 Equipments évoque dans cette interview les conséquences d’une tenue de travail mal entretenue et la marge de progrès qu'il reste à accomplir pour le secteur du paysage.

Lire l'article

La prévention des risques professionnels est un enjeu fort du secteur qui y répond de manière audacieuse. Une approche qui séduit les jeunes, ce qui ne manquera pas de faciliter les recrutements pour les entreprises du paysage qui ont du mal à trouver de nouveaux collaborateurs et apprentis.


© Crédit photo : Lightfield Studios / Adobe Stock 

Partager cette page :

© 2020 Tous droits réservés.   Mentions Légales - CGU - Politique de confidentialité