Le mobilier urbain se met au vert pour une ville sécurisée et écologique !

04 mar 2020

Combiner mobilier extérieur de protection, végétalisation d'une collectivité et modularité de l'espace public ? Difficile, mais pas impossible ! Les équipements en la matière innovent pour répondre à ces problématiques auxquelles sont confrontées toutes les villes. Pour mieux comprendre les enjeux inhérents à ce type de mobilier urbain, nous avons échangé avec Fabrice Boinard, créateur du CityMur Arcadia Protect, qui a obtenu le prix « Coup de cœur du jury » lors des Trophées Paysalia Innovations 2019.

Le CityMur Arcadia Protect est un mobilier urbain de protection mêlant bloc en béton et végétalisation. Un projet d'urbanisme durable qui a séduit le jury des Trophées Paysalia Innovations 2019 ! © Nicolas Rodet

Quand le mobilier extérieur devient une réponse adaptée aux problématiques de sécurité dans les collectivités

Fabrice Boinard a imaginé le CityMur Arcadia Protect après les tristes attentats au camion-bélier de Nice, en 2016. La première parade des collectivités a été de déployer des blocs de béton autour des sites sensibles : efficace, mais peu esthétique ! Il n'en fallait pas moins pour Fabrice Boinard, horticulteur de profession, pour concevoir une solution plus design et adaptée aux problématiques locales.

« Habitant Bordeaux, j'ai vu la place de la Bourse, avec son magnifique miroir d'eau, se dégrader avec l'apparition des blocs de béton. Ce n'était pas possible de gâcher ainsi un site historique. Depuis 10 ans, nous travaillons sur des barrières végétales urbaines, et je me suis dit que l'on pouvait transformer ce concept pour bloquer les voitures béliers, sans dénaturer l'environnement. »

Au-delà des risques d'attentats, il s'agit également d'aider les collectivités à résoudre le problème épineux de l'incivilité des automobilistes, en empêchant le stationnement sauvage dans certaines zones. La piétonnisation des centres-villes est aussi concernée par ce type de mobilier d'extérieur hybride.

« Nous avons remporté un appel à projets du Grand Paris Express pour équiper ses places avec du mobilier de protection qui ne néglige pas le bien-être des usagers. Qu'une petite entreprise d'horticulture comme nous gagne un projet d'une telle ampleur montre que le marché en est à ses débuts, et qu'il ne demande qu'à s'ouvrir. » 

En bref, il s'agit de créer un mobilier urbain sécurisant, mais suffisamment écocitoyen pour que les usagers se l'approprient... sans se douter qu'il a pour vocation première de les protéger !

Le salon Paysalia, un véritable tremplin pour les projets innovants !

« Remporter ce Trophée Paysalia Innovations nous a montré que nous étions sur le bon chemin. Cela nous a confortés dans notre choix de travailler une année entière sur ce projet, qui représente un important investissement autant en termes de temps qu'en termes d'argent. Nous avons gagné en notoriété sur le salon et avons pu y rencontrer de nombreux architectes. »

— Fabrice Boinard

Quels enjeux actuels pour assurer la sécurité dans les espaces verts ?

L'incorporation du végétal dans le mobilier urbain, un atout de poids pour faire face aux îlots de chaleur !

Depuis quelques années, nous vivons des étés caniculaires qui ne vont pas aller en diminuant. Une situation alarmante renforcée par le phénomène d'îlot de chaleur en zone urbaine qui oblige les citoyens à se calfeutrer chez eux et impacte la santé des personnes les plus fragiles. Les villes doivent devenir plus vertes pour protéger la population ! L'idéal serait de planter plus d'arbres pour créer des îlots de fraîcheur, mais ce n'est pas toujours possible en zone urbaine puisque le sol abrite déjà divers réseaux (électrique, gaz…) qui empêchent de creuser des fosses de fondations. Incorporer le végétal dans le mobilier extérieur des collectivités coule donc de source pour Fabrice Boinard ! 

« Depuis 20 ans, ma vocation consiste à concevoir des solutions d'urbanisme durable là où on ne peut plus planter de végétal. J'ai imaginé le CityMur Arcadia Protect comme un arbre de remplacement. À partir de cet arbre urbain, on peut recréer des tunnels d'ombre pour améliorer le déplacement des gens. On travaille avec des plantes dépolluantes, mellifères et adaptées au climat local pour en faciliter l'entretien. »

Le CityMur Arcadia Protect placé devant la préfecture de Seine-Saint-Denis. © citeflor.fr

Une solution qui permet de végétaliser même quand les conditions de départ ne sont pas réunies, et qui se veut évolutive. D'ici quelques mois, des brumisateurs feront leur apparition dans les CityMur Arcadia Protect pour rafraîchir les usagers ! De quoi soulager les citadins, mais également favoriser le retour des insectes et oiseaux, tout en maximisant l'attractivité d'une ville devenue plus verte.

La ville verte, dernier rempart contre la disparition des oiseaux urbains

Pour que le mobilier urbain de protection puisse s'adapter aux besoins des usagers, place à la modularité !

Et si l'on imaginait une collectivité où le mobilier extérieur évoluait en fonction de ses besoins ? Les solutions actuelles, qu'elles soient sous forme de blocs en béton ou d'arbres, ont l'inconvénient d'être figées. Une fois installées, impossible de moduler l'espace public pour plus de convivialité !

« Sur une place équipée avec un mobilier urbain de protection comme le nôtre, on peut la transformer à loisir : créer l'espace nécessaire pour le marché du dimanche, accueillir un concert pour la fête de la musique… On dessine une place aujourd'hui, et demain on peut décider de l'arranger autrement. On peut même imaginer de petits événements avec des murs végétaux à consommer, ou qui ont une vocation odorante avec des rosiers ou des jasmins. Le citoyen peut ainsi s'approprier pleinement son espace. C'est vraiment cet aspect non figé qui séduit nos clients ! » explique Fabrice Boinard.

Comment créer un espace vert public convivial par l'aménagement paysager ?

Concevoir un espace urbain qui s'adapte aux besoins des usagers et non l'inverse, c'est là tout le challenge des collectivités dans les années à venir ! Le mobilier extérieur de protection évolue en la matière, et répond à un enjeu de sécurisation de l'espace public et environnemental. Pour un urbanisme plus durable, on peut également envisager l'énergie solaire pour parfaire le mobilier urbain !

Retrouvez les projets finalistes du Carré des Jardiniers 2019 sur le thème "la place du village"


© Crédit photo : Nicolas Rodet

Partager cette page :

© 2018 Tous droits réservés.   Mentions légales