Éveiller les sens dans un aménagement paysager : l'ouïe

19 nov 2019

Le jardin est une véritable aventure sensorielle, comme en témoigneront les finalistes du concours de paysagistes Carré des Jardiniers 2019 ! Au-delà de la création d'un aménagement paysager, une place privilégiée sera accordée à la mise en scène des cinq sens. Cette occasion unique de concevoir un jardin sensoriel sera évaluée par des professionnels membres du jury. Pour clôturer notre série d'interviews, nous vous proposons de partir à la rencontre de Dimitri Naïditch, compositeur et pianiste.

Retrouvez les autres sens du jardin sensoriel : l'odorat, la vue, le toucher et le goût !

« Tout comme chez les compositeurs, les paysagistes assemblent savamment plusieurs plantes afin de former un accord harmonieux »

Pour Dimitri Naïditch, l'ouïe est un outil de création, mais également une passerelle pour nous reconnecter avec ce qui nous entoure : « Tous les bruits de la nature nous font entrer en harmonie avec l'Univers. Ils contribuent à nous calmer, à retrouver la sérénité. Qu'il s'agisse de l'eau qui coule, du feu qui crépite ou des chants d'oiseaux, tout cela nous ramène à l'essentiel. Mais si le son est important, l'idéal est de refléter tous les sens dans un aménagement paysager pour pouvoir percevoir une image plus fine du monde ! »

Pour aller encore plus loin, M. Naïditch évoque le point commun entre la composition d'une œuvre musicale et l'aménagement d'un jardin : « J'ai souhaité participer au jury du Carré des Jardiniers car j'ai un lien fort avec la nature et je trouve qu'il y a une certaine similitude entre les procédés de création d'une œuvre musicale et ceux d'un aménagement paysager. Paysagistes et compositeurs véhiculent des messages, des sentiments, leur propre vision de la vie au travers de leurs créations, et obéissent à des règles de construction. Au final, pour faire naître un jardin, il faut assembler plusieurs plantes — à l'image des notes de musique — pour créer ensuite un accord harmonieux, c'est à dire un coin du jardin, puis plusieurs accords sont assemblés entre eux en un véritable morceau musical. » En bref, il s'agit de recréer une véritable symphonie végétale !

Dimitri Naïditch, membre du jury du Carré des Jardiniers 2019

Ainsi, le concours de paysagistes Carré des Jardiniers est une formidable occasion pour les finalistes et visiteurs du salon Paysalia d'explorer cette communication non verbale et artistique, et cette opportunité de nous recentrer, comme nous l'explique M. Naïditch : « Je pense que ce concours est important car, dans notre époque régie par la technologie et l'industrialisation, il nous permet de revenir à l'essentiel. Mettre l'accent sur le retour aux sources, et le ressourcement de l'Homme, c'est un élément clé ! »

Comme le souligne M. Naïditch, décerner le grand prix de cette édition ne sera pas une mince affaire : « Ce que j'attends de ce concours, c'est de ressentir une vibration forte, du bien-être. Cependant, aucun artiste ne peut s'assurer à l'avance de produire une œuvre parfaite, même si elle répond au cahier des charges. Parce que susciter l'inspiration chez les gens ne se maîtrise pas, il y a une part de magie qui opère, même si toutes les œuvres sont conformes à ce qui a été demandé ! »

Les sons naturels fortement liés à une réduction du stress

Élément clé relevé par M. Naïditch dans son interview, la nature est à l'image d'une douce musique. Qu'il s'agisse du doux bruissement des feuilles, d'un chant de cigale ou du murmure d'une fontaine, les bruits de la nature produisent un effet relaxant, et c'est bien pour cela qu'ils font partie intégrante d'un jardin sensoriel. Mais comment agissent-ils exactement sur l'organisme humain ? 

Une étude de la Brighton and Sussex Medical School, parue en 2017, a comparé les effets de l'écoute de sons artificiels et de sons naturels sur notre cerveau. Il a été prouvé que les sons naturels activent le système nerveux parasympathique, associé à un état de relaxation, permettant de nous concentrer plus efficacement sur notre environnement. À l'inverse, les sons artificiels stimulent le système sympathique, associé au stress, nous poussant également à nous focaliser sur ce qu'il se passe à l'intérieur de nous. Plus intéressant encore, l'étude pointe le fait que plus une personne est stressée, plus elle est réceptive à l'écoute de sons naturels

Cette étude scientifique vient appuyer la nécessité des villes de se transformer et d'accueillir plus d'aménagements paysagers, afin de répondre à un enjeu de santé publique !

À lire également : Découvrez 24 faits étonnants du paysagisme 

Le jardin sensoriel, star du prochain concours de paysagistes Carré des Jardiniers !

La thématique 2019 « La Place du Village » incitera les finalistes à recréer un aménagement paysager convivial pour faire vibrer nos espaces publics. Et quoi de mieux pour célébrer le vivre ensemble que d'éveiller les cinq sens ? Ainsi connectés à notre environnement, nous sommes plus à même de nous connecter à l'autre. C'est pourquoi le travail des finalistes de cette édition sera jugé par des professionnels, chacun représentant l'un des cinq sens !

Le jardin sensoriel est une composante essentielle d'un aménagement paysager réussi, comme en témoignent les anciens Maîtres Jardiniers :

 

Mettez tous vos sens en émoi du 3 au 5 décembre 2019 ! Pour découvrir les jardins des finalistes du concours de paysagistes Carré des Jardiniers 2019, il vous suffit de demander votre badge d'accès au salon Paysalia. Nous vous attendons nombreux !


© Crédit photo : Donavon / stock.adobe.com


Les fournisseurs officiels du concours 2019

DUMONA

A retrouver sur le stand 4J104

Dumona.png

 

FIBRE VERTE

A retrouver sur le stand 4C110

fibre verte.png

 

LOXAM

A retrouver sur le stand 6D114

loxam.png
Partager cette page :

© 2018 Tous droits réservés.   Mentions légales