Éveiller les sens dans un aménagement paysager : le goût

17 oct 2019

Avoir du bon goût sera requis pour les finalistes du concours de paysagistes Carré des Jardiniers 2019, et bien plus qu'on ne pourrait le penser ! L'accent étonnant mis sur les cinq sens mettra à l'épreuve chaque jardinier pour recréer un jardin sensoriel. Cette approche particulière du jardin nous est contée ce mois-ci par Jacques Chibois, Chef étoilé à la Bastide Saint Antoine, et membre du jury du Carré des Jardiniers 2019.

jardin-sensoriel-gout-banner.jpeg

Retrouvez les autres sens appliqués au jardin sensoriel : l'odorat, la vue et le toucher !

« Le jardinier peut transformer, apporter sa touche personnelle… tout comme le cuisinier ! »

Le goût est un sens essentiel pour tout cuisinier, mais il va au-delà de la simple appréciation d'un plat, explique Jacques Chibois : « Le goût est un sens élégant qui nous apporte de la joie. Et ce n'est pas pour rien que l'expression "vous avez bon goût" existe, y compris dans les domaines de l'habillement ou de l'aménagement paysager. C'est un sens essentiel pour un cuisinier, placé sous le signe du partage : il faut aimer les autres pour leur transmettre le bonheur ! »

Le goût est ainsi une philosophie, à l'image du lien presque intime entre un paysagiste et son aménagement paysager. Une analogie renforcée chez Jacques Chibois par son environnement envoûtant : « La Bastide Saint Antoine comporte un grand parc de 10 hectares doté d'oliviers, dont certains dépassent les 2 000 ans. C'est cet espace vert qui m'a donné le goût du jardin. C'est un réel plaisir de me promener dedans après un service intense, ce qui me permet de me reconnecter à mes valeurs, de me reposer. Et puis le jardinier peut transformer, apporter sa touche personnelle… tout comme le cuisinier que je suis ! C'est inspirant et cela donne envie de mettre le jardin dans sa bouche. C'est extraordinaire d'utiliser les fleurs dans la cuisine, surtout quand elles apportent à la fois de l'élégance et du goût à un plat ! Par exemple, la superbe fleur de romarin donne un goût plus délicat que le romarin en lui-même. »

jacques chibois sur le potager.jpg

Jacques Chibois au potager géant de l'événement "Toques & Porcelaine", Limoges
© Toques & Porcelaine

Concernant le concours de paysagistes Carré des Jardiniers 2019, les finalistes devront prendre garde à ne pas oublier le plaisir des papilles : « Pour moi, l'intégration du goût dans le jardin, c'est un peu comme créer un jardin de curé. Il y a plein de petites découvertes à faire, une belle ambiance qui incite à la curiosité. J'attends du Carré des Jardiniers que l'on sente la main de l'homme, sans la rigueur que pourraient y apporter certains jardiniers trop modernes qui font fi de ce côté sauvage. J'ai envie de pouvoir oser casser une petite branche ou ramasser des herbes sans avoir peur de défigurer le jardin. »

Du jardin de curé au jardin comestible : une autre facette du jardin sensoriel

Ce style de jardin, avant tout utilitaire, mêle arbres fruitiers, légumes, herbes aromatiques et médicinales. Contrairement aux tendances contemporaines, ce jardin ne sépare pas le jardin d'agrément et le jardin potager. Il s'agit d'un lieu de vie, de repos... et d'agriculture.

Vous avez probablement entendu parler de ces nouveaux espaces verts basés sur la permaculture, qui constituent un véritable retour aux sources, mais sans les inconvénients d'une gestion trop rigoureuse ! Ces jardins comestibles, que nous évoquions déjà en 2017, sont des écosystèmes naturels durables particulièrement interactifs et ludiques. Bien pensés, ils ne nécessitent que peu d'entretien puisque tous les éléments sont interdépendants et s'entre-alimentent. Les jardins comestibles sont de plus en plus plébiscités par les municipalités et établissements privés, permettant ainsi d'éduquer la population aux saveurs saines et locales et de répondre, sur le long terme, à des enjeux de santé publique.

Encore plus novateur pour votre jardin comestible : 
mariez l'aquaponie au jardin d'agrément

Le prochain concours de paysagistes Carré des Jardiniers sera sensoriel !

« La Place du Village », thématique de l'édition 2019, valorise les interactions humaines au sein d'un aménagement paysager. Quoi de mieux pour cela que de mettre l'accent sur les cinq sens ? Après tout, la place du village ancestrale était avant tout la place du marché : un lieu où les odeurs d'épices, les cris des marchands, les étals colorés, la texture et la saveur des produits se mêlent dans un joyeux brouhaha, propices à créer une convivialité qui a traversé les siècles.

L'approche sensorielle du jardin est un challenge important pour les finalistes du concours de paysagistes Carré des Jardiniers, comme en témoignent les anciens maîtres jardiniers sur notre chaîne YouTube :

Seules quelques semaines nous séparent du prochain salon Paysalia où aura lieu le concours de paysagistes Carré des Jardiniers. Pour découvrir les jardins créés à cette occasion, n'oubliez pas de demander votre badge d'accès au salon !


© Crédit photo : Julien / stock.adobe.com


Les fournisseurs officiels du concours 2019

DUMONA

A retrouver sur le stand 4J104

Dumona.png

 

FIBRE VERTE

A retrouver sur le stand 4C110

fibre verte.png

 

LOXAM

A retrouver sur le stand 6D114

loxam.png
Partager cette page :

© 2018 Tous droits réservés.   Mentions légales